Saint Matthieu, apôtre et évangéliste - Fête

samedi 21 septembre 2019

Première lecture

Eph 4:1-7,11-13

Je vous exhorte donc. moi. le prisonnier dans le Seigneur. à marcher d`une manière digne de la vocation qui vous a été adressée. en toute humilité et douceur. avec patience. vous supportant les uns les autres avec charité. vous efforçant de conserver l`unité de l`esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul Esprit. comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. il y a un seul Seigneur. une seule foi. un seul baptême. un seul Dieu et Père de tous. qui est au-dessus de tous. et parmi tous. et en tous. Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ. Et il a donné les uns comme apôtres. les autres comme prophètes. les autres comme évangélistes. les autres comme pasteurs et docteurs. pour le perfectionnement des saints en vue de l`oeuvre du ministère et de l`édification du corps de Christ. jusqu`à ce que nous soyons tous parvenus à l`unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu. à l`état d`homme fait. à la mesure de la stature parfaite de Christ.

Évangile

Mt 9:9-13

De là étant allé plus loin, Jésus vit un homme assis au lieu des péages, et qui s`appelait Matthieu. Il lui dit: Suis-moi. Cet homme se leva, et le suivit. Comme Jésus était à table dans la maison, voici, beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie vinrent se mettre à table avec lui et avec ses disciples. Les pharisiens virent cela, et ils dirent à ses disciples: Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les gens de mauvaise vie? Ce que Jésus ayant entendu, il dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.