Naissance de saint Jean-Baptiste

mercredi 24 juin 2020

Première lecture

Is 49:1-6

Iles, écoutez-moi! Peuples lointains, soyez attentifs! L`Éternel m`a appelé dès ma naissance, Il m`a nommé dès ma sortie des entrailles maternelles. Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, Il m`a couvert de l`ombre de sa main; Il a fait de moi une flèche aiguë, Il m`a caché dans son carquois. Et il m`a dit: Tu es mon serviteur, Israël en qui je me glorifierai. Et moi j`ai dit: C`est en vain que j`ai travaillé, C`est pour le vide et le néant que j`ai consumé ma force; Mais mon droit est auprès de l`Éternel, Et ma récompense auprès de mon Dieu. Maintenant, l`Éternel parle, Lui qui m`a formé dès ma naissance Pour être son serviteur, Pour ramener à lui Jacob, Et Israël encore dispersé; Car je suis honoré aux yeux de l`Éternel, Et mon Dieu est ma force. Il dit: C`est peu que tu sois mon serviteur Pour relever les tribus de Jacob Et pour ramener les restes d`Israël: Je t`établis pour être la lumière des nations, Pour porter mon salut jusqu`aux extrémités de la terre.

Deuxième lecture

Ac 13:22-26

puis, l`ayant rejeté, il leur suscita pour roi David, auquel il a rendu ce témoignage: J`ai trouvé David, fils d`Isaï, homme selon mon coeur, qui accomplira toutes mes volontés. C`est de la postérité de David que Dieu, selon sa promesse, a suscité à Israël un Sauveur, qui est Jésus. Avant sa venue, Jean avait prêché le baptême de repentance à tout le peuple d`Israël. Et lorsque Jean achevait sa course, il disait: Je ne suis pas celui que vous pensez; mais voici, après moi vient celui des pieds duquel je ne suis pas digne de délier les souliers. Hommes frères, fils de la race d`Abraham, et vous qui craignez Dieu, c`est à vous que cette parole de salut a été envoyée.

Évangile

Lc 1:57-66,80

Le temps où Élisabeth devait accoucher arriva, et elle enfanta un fils. Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait fait éclater envers elle sa miséricorde, et ils se réjouirent avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l`enfant, et ils l`appelaient Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole, et dit: Non, il sera appelé Jean. Ils lui dirent: Il n`y a dans ta parenté personne qui soit appelé de ce nom. Et ils firent des signes à son père pour savoir comment il voulait qu`on l`appelle. Zacharie demanda des tablettes, et il écrivit: Jean est son nom. Et tous furent dans l`étonnement. Au même instant, sa bouche s`ouvrit, sa langue se délia, et il parlait, bénissant Dieu. La crainte s`empara de tous les habitants d`alentour, et, dans toutes les montagnes de la Judée, on s`entretenait de toutes ces choses. Tous ceux qui les apprirent les gardèrent dans leur coeur, en disant: Que sera donc cet enfant? Et la main du Seigneur était avec lui. Or, l`enfant croissait, et se fortifiait en esprit. Et il demeura dans les déserts, jusqu`au jour où il se présenta devant Israël.